Il était une fois... La Kitsch Lorraine

Mais qui est-elle ?

La créatrice

Je m’appelle Séverine Gauté, et j’ai 38 ans. Je suis née et j’ai grandi en Lorraine, au pays de la mirabelle aux joues rouges, et de la quiche aux lardons. Un pays où Saint Nicolas et le Père Fouettard passent le 6 décembre.  Autrefois, j’aimais me promener dans le parc du château de Lunéville, la ville où j’ai grandi, y ramasser des petits cailloux et des marrons frais, et surtout, y donner du pain aux biches (la genèse d’une passion).

Séverine-GAUTE-la-kitsch-lorraine

En effet, j’adore les animaux ! J’aime la personnalité qu’ils apportent à un vêtement ou à un accessoire de décoration. Petite, je regardais 30 millions d’amis avec beaucoup d’émotion. J’avais même fondé un club nature dans lequel je prévoyais de défendre la cause animale. Me tourner vers l’art animalier fut une évidence. 

La couture est venue à moi lors de mon congé maternité. Tout d’abord, j’ai commencé à coudre à la main : un petit bavoir par jour. Moi qui n’était pas capable de coudre un bouton, ce fut une révélation. Puis à force de progresser, ma machine à coudre et moi sommes devenues inséparables.

Une marque pimpante

Pourquoi j’aime le kitsch ? La légende ne le dit pas. Mais j’aime vraiment ça. Les nains de jardins, le vintage hors tendance, les animaux en porcelaine, les boules à neige… J’incarne la statistique certifiant que tous les goûts sont dans la nature.

 Heureusement, j’ai aussi une part de bon goût, qui me permet de vous proposer des créations où l’élégance se mêle à une petite pointe de kitsch.

La Kitsch Lorraine est une marque pimpante, où bonheur et bonne humeur sont au rendez-vous. Le bonheur, c’est de transmettre des ondes positives à travers mes créations. La bonne humeur, c’est le prénom et l’histoire que je crée pour chaque personnage, avec humour et décalage, parce qu’un petit sourire, ça fait toujours du bien. 

nain de jardin la kitsch lorraine

Il était une fois La Kitsch Lorraine

story la kitsch lorraine